16/10/2019  |  5244 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 14/10/2019 à 17:26:14
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Script of the bridge

The Chameleons
Statik Records - 1985

Sorti en 1985 et faisant suite à deux EP's augurant déjà d'un potentiel étonnant, ce premier album des Chameleons "from Manchester", drivés par Mark Burgess, est un chef d'oeuvre, une bombe post-punk/cold-wave/new-wave (oui, tout ça à la fois !) qui, outre la qualité exceptionelle de ses compos, nous prouve avec brio que nul n'est besoin d'attendre 2000 et des poussières et l'avènement de groupes tels que les KILLERS ou les EDITORS, ou à un degré moindre INTERPOL - pour qui j'ai un peu plus de considération malgré un dernier album légèrement moins accrocheur (et ce même si, sincèrement, les KILLERS savent aussi écrire de petits hymnes ; seulement, ils recyclent à tout-va et ne prennent guère d'initiative) - pour se délecter de disques à la croisée des styles et qui mêlent magistralement élans new-wave et noirceur cold.

Preuve que ce groupe est une référence et une véritable source d'influence, on pense en l'écoutant à un nombre impressionnant de formations apparues ultérieurement. Et dans ce festival au sein duquel aucun faux pas n'est décelable, il est vain, inutile, même, de chercher à mettre tel ou tel titre en avant.

D'ailleurs, à titre personnel, je ne conçois l'écoute de ce disque que dans son intégralité et "zapper" un ou plusieurs morceaux reviendrait à l'amputer et à m'auto-priver de moments de bonheur inégalables. Vous cherchiez une alternative de grande classe aux groupes actuels qui malgré d'évidentes possibilités se mordent la queue ? Cessez toute investigation, elle est là et se nomme "Script of the bridge".

Légendaire.




www.thechameleons.com/
www.myspace.com/thechameleons

chronique publiée le 24/01/2008


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire