15/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Surfing on sine waves

Polygon Window
Warp - 1992 (réédition 2007

Alors qu’on sanctifie la carrière exemplaire (?!) de Daft Punk, peu de personnes se souviennent avoir croisé Thomas Bangalter dans les escaliers de la boutique Rough Trade, nichée dans la rue de Charonne, s’extasier sur le dernier maxi en vinyl transparent de Polygon Window Quoth. A cette époque, en 1992, l’indie-pop à la Madchester vivait ses dernières heures et l’Electronica en particulier l’IDM (Intelligent Dance Music) était la seule alternative musicale et passionnante. Richard D. James sous ses divers hétéronymes (Blue Calcx, AFX, Aphex Twin, Caustic Window…) représentait le chantre de cette musique nouvelle qui fascinait par ses rythmes électroniques, ses synthétiseurs et ses ambiances oniriques.
Cette réédition, permettra aux retardataires et aux fans de (re)découvrir ce disque majeur de l’Electronica, qui encore aujourd’hui montre son intemporalité à provoquer admiration et fascination. A peine âgé d’une petite vingtaine d’années, Richard D. James nous proposait des instrumentaux d’une rare beauté, teintés de mystère et d’imaginaires (Polygon Window, Audax Powder ou le magnifique If it really is me et son piano à la Satie), sous le joug d’ambiances parfois sombres (UT1-do ou Quixotte) mais toujours doublées d’une sonorité industrielle borderline. Des morceaux terrifiants comme Quoth ou encore 6,24 ont définitivement enterré les velléités indie-popper des Darlings qui sont devenus rapidement les Daft Punk : Punks are Not Dead ?

NB : cette réédition offre la possibilité de découvrir 2 inédits intéressants de bonne facture : Portreath Harbour et Redruth School.




www.drukqs.net/

chronique publiée le 09/03/2008


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire