20/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Bleu Pétrole

Alain Bashung
Barclay - 25 mars 2008

Contrairement à ce que pourrait laisser supposer son titre – Bleu Pétrole -, le dernier album d'Alain Bashung affiche clairement une volonté de s'éloigner des sombres ambiances de L'imprudence. La présence de Gaëtan Roussel (irritant avec Louise Attaque mais ici joliment au service de l'univers de Bashung) à la composition et à la production n'est sans doute pas pour rien dans le résultat final, souvent lumineux et inspiré. Guitares superbement sèches, cordes soyeuses (la combinaison des deux fait souvent penser à l'insurpassable La nuit je mens), voix grave immédiatement marquante, tout cela contribue à convaincre l'auditeur, charmé par un tel déploiement de classe... Bashung semble avoir laissé faire ses invités (il ne cosigne ici que trois titres sur 11), convaincu par la qualité du travail de Gaëtan Roussel, Arman Méliès, Joseph D'Anvers et Gérard Manset, qui font souvent des merveilles pour créer un écrin pour la voix de Nosferatu pop de Monsieur Bashung. Les cinq premiers titres – superbement radiophoniques – laissent place au très long (9 minutes) Comme un légo où Gérard Manset prouve une fois de plus ses talents d'auteur compositeur ; sur ce titre magistral, le chant déchirant de Bashung fait tout pour briser le cœur en mille morceaux, et il y arrive... Le reste du disque ravira les fans de Bashung avec des titres originaux réussis et deux reprises aussi dépouillées qu'émouvantes de Leonard Cohen (Suzanne) et Manset (Il voyage en solitaire). A la fin de Bleu Pétrole, on se dit que Bashung est toujours au-dessus du lot en France...

Site Internet : http://alainbashung.artistes.universalmusic.fr/.


chronique publiée le 24/03/2008


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire