19/08/2019  |  5224 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/08/2019 à 16:59:18
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Magic Monsters

April March & Steve Hanft
Martyrs Of Pop / U N/E / Rue Stendhal - 2008

Depuis que j'ai cet album entre les mains, il tourne en boucle sur ma chaîne Hi-Fi. Ce disque est une petite perle pop, qui se laisse déguster jusqu'à l'infini sans aucune lassitude. A la fois léger et diablement efficace, les 10 titres ici présents sont des petites bulles de plaisir. La voix toute mi-mi d'April March donne des petits frissons dans le dos et celle de Steve Hanft, nous plonge vers de la pop grand format propre aux Mods british, avec un soupçon d'after-punk. Ca flirte avec l'easy-listening, l'envie de partir en vacances, pour tout oublier. On se laisserait bien kidnapper par ces deux zozos, pour passer un week-end avec eux à manger des gâteaux aux pommes et à boire du jus de fraise. Les arrangements sont magnifiques (Michel Legrand devrais apprécier) et les mélodies, assassines. Côté paroles, l'Anglais se mélange avec le Français (April est bilingue), ce qui donne une petite touche sixties (France Gall/Françoise Hardy) du meilleurs effet, Attention Chérie en est un bon exemple. Il y a un "je ne sais quoi de joliment coquin" qui trotte dans la tête, et c’est vraiment plaisant. En prime, des riffs un peu rock, sans glisser dans la variété gnan-gnan, donnent des couleurs arc-en-ciel aux compos très astucieuses.

April March a un parcours un peu atypique. Elle a été illustratrice aux cotés de Steve Ditko (créateur de Spider Man) et animatrice pour des dessins animés (Ren & Stimpy et Pee Wee’s Playhouse). Elle a chanté dans un groupe de filles The Pussywillows, collaboré avec Brian Wilson, Jonathan Richman, Alain Chamfort et avec son fidèle pote Bertrand Burgalat, qui l’avait signée sur feu Tricatel. Le nouveau LP est publié sur Martyrs Of Pop, un tout jeune label de Rouen, très porté sur l’ambiance easy-listening. Enfin à noter que Quentin Tarentino et Gus Van Sant ont utilisé des titres d’April March au sein de BO illustrant leurs films, c’est dire si ce petit bout de femme plaît beaucoup.

Steve Hanft est un passionné de surf, mais aussi cinéaste. C’est d’ailleurs par ce biais qu’il a fait la connaissance d’April March (dans une école de cinéma). Il a réalisé des clips pour The Cure et Spoon, et aussi des vidéos diffusées sur Internet. Et bien heureusement que les chemins ont fait se croiser ces deux personnalités, car le résultat de leur collaboration est un véritable bonheur sonique. L’année 2008 s’achève bien avec cette petite perle pop, à déguster jusqu’à plus soif. Enfin, à noter la magnifique pochette avec un dessin de Stéphane Manel. Il est d'ailleurs conseillé d’acheter la version vinyle (180 grammes) éditée à seulement 500 exemplaires : un futur collector en perspective.




www.martyrsofpop.com

chronique publiée le 10/12/2008


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire