16/11/2018  |  5077 chroniques, 166 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/11/2018 à 19:40:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Hey!tonal

Hey!tonal
Africantape - 2009

Sorte de supergroupe américain composé de musiciens ayant pour trait commun leur goût pour une musique dérangeante et expérimentale (on ne peut guère en douter, et l'on s'en réjouit, en apprenant que c'est l'excellent label AFRICANTAPE qui les héberge), HEY!TONAL, aidé sur un titre par Julien Fernandez, batteur des non-moins excellents CHEVREUIL, nous livre là un album captivant, à la fois fin dans sa structuration et sonique dans son contenu.
Entre guitares de poids, sonorités issues de cuivres déchirés, liberté d'expression débouchant sur des morceaux de génie, esprit math bridé et bien maitrisé, HEY!TONAL, sur tout juste huit titres aussi passionnants qu'exigeants de par leur constitution et, parfois, leur longueur, fait mouche en affichant un esprit digne des premiers Sonic Youth auxquels on aurait adjoint, donc, ces cuivres décisifs et entêtants, et dont on aurait poussé l'esprit aventureux à son paroxysme. Des élans jazzy loufoques et eux aussi prenants viennent en certaines occasions enjoliver le tout, comme sur l'intro marquante de "Skitch", tandis que le "freeisme" qui prévaut ici donne lieu à de superbes compos. J'ai d'ailleurs parlé d'un titre en particulier, mais avec ce genre de disque, c'est l'ensemble qu'il faut mettre en avant.

Indescriptible (ce terme étant en l'occurrence autant synonyme d'excellence que d'incapacité à placer cet objet sonore non identifié dans une catégorie précise), cet opus est tout simplement un must et une pièce rare et unique, qu'on écoutera du coup avec encore plus de "préciosité" qu'à l'accoutumée.


www.myspace.com/heytonal
africantape.com/

chronique publiée le 03/04/2009


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire