19/05/2019  |  5192 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/05/2019 à 14:30:18
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
La Musique

Dominique A
Cinq7 - Wagram - 6 avril 2009

Johnny Hallyday a raison : Ça ne finira jamais, le talent que possède Dominique A pour offrir de régulières livraisons de petits trésors aux fans de chanson pop mélancolique et classe… Le nouveau disque de celui qui est à l’opposé des facilités "artistiques" de l’électeur numéro 1 du Petit Nicolas, est encore une fois une très belle surprise. Sur La Musique, M. Ané revient à ses premières amours ; il a enregistré seul comme du temps de l’album La Fossette, avec des boites à rythmes usées et des instruments sur lesquels il joue à l’arrache. Le résultat est donc très différent des murs de sons élégiaques, étranges et vrillants des derniers albums, très réussis eux aussi. Avec ce retour à des méthodes de création presque artisanales, le nouvel opus est forcément très intime (on a souvent l’impression – troublante – que l’auteur du Courage des oiseaux nous susurre ses morceaux à l’oreille) ; les textes chantés d’une voix tremblotante extrêmement touchante (Le sens) ou d’une saisissante manière lyrique (Immortels, Hasta que el cuerpo agaunte, Le bruit blanc de l'été... ), les mélodies en apesanteur, les arrangements à la fois décalés et parfaitement taillés pour cette nouvelle aventure (La Musique), tout concourt à faire replonger en apnée dans l’univers de Dominique A. On le sait depuis longtemps, notre homme peut faire beaucoup avec trois bouts de ficelles, et cela fonctionne cette fois encore, 16 ans après ses débuts en solo dans sa chambre. Il suffit d’écouter sa voix si particulière et si troublante, de se laisser porter par les textes (toujours très beaux… ) et de se faire emporter par les boucles de synthés ou de rythmes programmés ultra minimalistes de Nanortalik pour comprendre toute la pertinence de ce nouvel album. Contrairement à Johnny (même s’il jure - que dis-je, HURLE ! - le contraire), Dominique A semble au tout début de sa carrière, avec encore une foultitude de chansons miraculeuses à faire découvrir à son public, qui mériterait de s’élargir encore… Chiche ?

Sites Internet : www.commentcertainsvivent.com, www.myspace.com/dominiquea, www.myspace.com/labelcinq7.


chronique publiée le 11/04/2009


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire