27/01/2020  |  5295 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 24/01/2020 à 09:56:16
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Ape School

Ape School
Counter Records - Ninja Tune - juin 2009

De la pop luxuriante qui fait faire des « oh ! », des « ah ! » et des « uh ! » quand on a le bonheur de l’écouter par une belle journée ensoleillée… Présenté sous une pochette particulièrement peu engageante, l’album d’Ape School est néanmoins une sorte de caverne d’Ali Baba pour tous les amoureux de pop euphorisante, psychédélique et interstellaire (overdrive ... ). L’unique protagoniste de ce projet léger comme l’air se nomme Michael Johnson, un musicien/démiurge se faisant fort de créer tout seul et de chanter lui-même des morceaux se situant souvent dans la veine du génial Brian Wilson et de ses illustres Beach Boys. A l’aide d’une foultitude d’instruments analogiques et d’un synthé Moog, notre homme propose des compositions entre pop funky, rock planant, trip hop étrange ou invitations au surf halluciné sur la voûte céleste… Tout cela a l’immense mérite de rendre immédiatement heureux puis de faire voyager les pensées à des altitudes inexplorables sans produits illicites. En découvrant des titres aussi enthousiasmants que Wail To God, That’s Ok, Did What I did, My Intention ou Be an encore, l’on se dit que la vie est belle finalement, que tout n’est pas si désespérant que cela dans ce monde et que le soleil n’est pas prêt de s’arrêter de briller au dessus de nous autres pauvres rêveurs désemparés par la tournure des événements actuels. Les embardées sur des territoires plus bizarres et lancinants (à la Why ?) ou plus musclés (mais pas fruités, hein) sont également marquantes, provoquant l’allumage de petites lumières dans le cerveau (tilt !). Si l’album homonyme d’Ape School est sans doute un peu trop long (il aurait gagner à être amputé des - rares - redites ou titres anecdotiques), il a l’immense mériter de recéler de nombreuses pépites pop intemporelles illuminées par des arrangements aussi précis qu’efficaces. A découvrir.

Sites Internet : www.myspace.com/apeschool, www.counterrecords.com .


chronique publiée le 19/06/2009


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire