07/12/2019  |  5277 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 06/12/2019 à 11:40:08
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Does You Inspire You

Chairlift
Columbia - mai 2009

De l’électro pop bien new wave, très hype et joliment bohème, par un trio mixte basé à Brooklyn : Chairlift, ce qui veut dire « télésiège » en français… La musique légère, suave et accrocheuse de ce groupe très tendance (Phoenix l'a choisi comme première partie pour ses tournées française et anglaise de l'automne 2009 ; un de ses titres illustre une pub pour un gadget électronique très prisé par ceux qui ne sont pas frappés par la crise) a la particularité de mettre immédiatement en apesanteur, un peu comme si l’on survolait tranquillement une vallée alpestre en... télésiège, peut être une explication plausible au nom de scène choisi. Chairlift se fait fort de toujours créer des titres qui semblent flotter nonchalamment dans les airs, comme une bulle de savon portée par le vent. Cette technique éprouvée peut même aboutir à l'écriture de tubes irréprochables (Bruises, Evident Utensil, Planet Health, Dixie Gypsy), des hits aussi intimistes que panoramiques, qui rendent à la fois heureux et insouciant. Et il y en a bien besoin en ce moment ! Sur ces perles-là, comme sur le reste de l’album Does You Inspire You, les très craquantes et sensuelles vocalises de la chanteuse reçoivent de jolies réponses masculines de son acolyte, lui aussi préposé au micro. Cela donne ainsi un côté plus varié à des titres habillés façon collection printemps été 1980, avec synthés kitschement vintage, boites à rythmes volontairement dépassées et guitares aigrelettes. Si l’on ressent très clairement l’appartenance de Chairlift à la même scène que MGMT, Yeasayer et Telepathe, Caroline, Aaron et Patrick arrivent à se démarquer grâce au côté féminin/masculin et à des idées de composition ou de production originales. L’électro pop de ce groupe doué pour instaurer des climats éthérées et vaporeux peut en effet prendre des atours légèrement arabisants (Territory) ou carrément country folk du Sud des Etats-Unis (Don’t give a damn). A écouter lové dans les bras de son amoureuse/amoureux pour mieux apprécier encore la fugacité de l’été en s’élevant au-dessus des choses terrestres…

Sites Internet : www.myspace.com/chairlift, http://chairliftmusic.com, www.athenssoundies.com/videos/44 (le titre Bruises en live acoustique), www.youtube.com (vidéo de Evident Utensil), www.youtube.com (le même titre en live).

Nouvelle version de l'album




chronique publiée le 11/07/2009


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire