15/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
No Panik

Ray Bartok
Rice Bowl Club - septembre 2009

Le deux agités du bocal de Ray Bartok dévalisent allègrement leur banque de sons puis utilisent leurs samples tordus pour créer une musique super dansante, arty, stimulante pour les neurones et grinçante… Du beau boulot messieurs ! Le résultat de ce recel d’abus de biens musicaux entraîne une sorte de danse de Saint Gui impossible à réfréner, doublée d’une mini crise d’hystérie et de l’apparition de sourires joyeusement intempestifs. Dans la lignée des très doués anglais de The Chap, Ray Bartok provoquera un énorme courant d’air frais dans votre discothèque : les samples choisis sont surprenants, drôles et marquants, les voix et la batterie rajoutées par le duo étant le petit grain de sel qui tue et donne envie de partir en vrille. Dans leur laboratoire à ciel ouvert caché dans un cratère secret sur la Lune (ah oui, quand même !), Philippe Sirop et JS Brosse provoquent de jubilatoires explosions entre électro pop ne tenant pas en place, post punk déglingué, musique classique dévoyée et expérimentations sonores réussissant à faire bouger son corps et à rendre extatique. De la belle ouvrage destinée à une utilisation répétée si l’on désire faire de petits sauts de cabri au milieu des cumulonimbus. Avec cet EP intitulé No Panik, Ray Bartok vient de composer la BO officielle pour la retransmission télévisuelle des premier pas (de danse) de l’homme sur Mars…

Sites Internet : www.myspace.com/raybartok, http://discobabel.free.fr/.


chronique publiée le 02/08/2009


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire