25/01/2020  |  5295 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 24/01/2020 à 09:56:16
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Heligoland

Massive Attack
EMI - 8 février 2010

Sept longues années après la parution de son précédent album, 100th Window, Massive Attack effectue un retour gagnant avec Heligoland, un disque sombre, mystérieux et entêtant, magnifié par des invités triés sur le volet et inspirés… Le collectif de Bristol aujourd’hui réduit à Robert Del Naja alias 3D et Grant Marshall aka Daddy G a choisi de continuer à évoluer, mais sans changer la formule qui lui permet de rencontrer un succès ne se démentant pas. Toujours d’obédience électro trip hop planante (pas de révolution donc… ), les nouveaux morceaux estampillés Massive Attack cherchent néanmoins à explorer des territoires encore plus étranges et ténébreux, faisant la part belle à moult beats insidieux, synthés bizarres, basses bourdonnantes, pianos en apesanteur, cordes stridentes ou cotonneuses et voix tour à tour fantomatiques, angéliques ou franchement terrifiantes. L’excellent Tunde Adebimpe de TV On The Radio, la troublante Martina Topley Bird, le fidèle et toujours aussi émoustillant Horace Andy, l’envoûtant Guy Garvey du groupe Elbow, la vaporeuse Hope Sandoval et le touche à tout de génie Damon Albarn interprètent magistralement les longues pièces évanescentes et brumeuses de Massive Attack, parfois en compagnie de Robert Del Naja et Grant Marshall, toujours impressionnants de classe quant à eux. En quelques très courtes secondes d’écoute passionnée, la magie opère grâce à la Dream Team travaillant de concert sur cet opus ; ce qui permet à l’auditeur de décoller très doucement sur les dernières trouvailles des inventeurs du son trip hop, ici truffé de stries électroniques et d’arrangements psychédéliques ou cinématiques. Les moments de bravoure de cet album étant légion, on ne citera que les très bons Paradise Circus, Splitting The Atom, Girl I Love You et Pray for Rain pour mettre en appétit les futures adeptes de ce très réussi Heligoland

A lire également, des chroniques de concerts de Massive Attack aux Eurockéennes de Belfort 2003 et au Printemps de Bourges la même année...

Sites Internet : http://massiveattack.com, www.myspace.com/massiveattack, www.facebook.com/massiveattack, http://twitter.com/MassiveAttackUK, www.youtube.com.


chronique publiée le 11/02/2010


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire