18/02/2020  |  5307 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 17/02/2020 à 18:04:01
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Shake A Bone

Son Of Dave
Kartel/Naive - 1 mars 2010

Attention choc émotionnel avec la voix de Benjamin Darvill, unique membre de Son Of Dave (et ancien musicien au sein des Crash Test Dummies). Sa voix (à l'ancienne) transpire le blues, le slam, l'effet beat- box, qui nous rappelle le cri de l'Iguane James Osterberg, le timbre de Willy De Ville ou le dub roots de Lee Perry époque Upsetter et un soupçon de James Brown. La musique minimaliste est brute : seulement un harmonica, quelques battements de pieds, des petits sons improvisés par une pédale d'effets et un savoir faire proche du collage/bricolage. Cela laisse beaucoup de place pour la voix, qui nous entraine entre les rues de la Nouvelle-Orléans, les caves/sous-sols d'une salle de jeux où l'on boit du whisky maison ou à l'étage d'un club de jazz miteux. A l'écoute de Shake A Bone on a l'impression d'être à côté de l'artiste, en tapant des mains et en gesticulant ses genoux. Tant de liberté pour créer avec si peu de moyens (à l'inverse -par exemple- de Massive Attack qui a passé tant d'années à peaufiner son petit dernier), laisse rêveur. Mais attention, ce son "chétif" a été enregistré et mixé par Steve Albini à Chicago, preuve que le producteur de In utero a encore du flair. Donc si vous êtes curieux, fans de Jon Spencer, de White Stripes, Bob Log III, des films de Jim Jarmusch, tendez l'oreille sur ce petit bijou sonique.

Son Of Dave sera en concert à Paris au Café de la Danse le 12 mars et à Nancy le 13 mars.


www.myspace.com/thesonofdave

chronique publiée le 19/02/2010


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire