20/03/2019  |  5149 chroniques, 168 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/03/2019 à 19:33:03
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Promising Young Talent

James Levy
Township - 2010

Derrière cette pochette énigmatique se cache un certain James Levy. Cet artiste new-yorkais a conçu (écriture, production) seul, les 13 titres de son album. Sa musique flirte entre la folk et l'électro, et sa voix nous fait penser à Leonard Cohen et à Ian Mc Culloch d'Echo & the Bunnymen. L'ambiance générale est très mélancolique, mais fort heureusement ne nous fait pas sombrer dans le désespoir. Limite intimiste, on a l'impression d'entrer dans l'appartement du chanteur, d'être à ses côtés.
Le rendu sonore est très harmonique (Les Bads Seeds et Nick Cave ne sont pas loin) et chargé d'émotion. Sa voix transmet beaucoup de vibrations parfois inquiétantes. Cela pourrait inciter à apprendre l'anglais pour comprendre ce que nous raconte Levy, surtout sur le titre Happy Birthday David Bowie qui clôture l'album avec des cuivres d'une façon nonchalante et qui donne envie de taper des mains. Au final un disque OVNI pas vraiment folk ni électro, à la fois surprenant et accessible, exigeant mais pas trop. Un album recommandé aux oreilles grandes ouvertes.


www.myspace.com/promisingyoungtalent
www.townshiprecords.net/index.php

chronique publiée le 10/04/2010


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire