18/07/2019  |  5211 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 16/07/2019 à 22:02:07
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Fall/winter 10 EP

The Vogues
Autoproduit - 2010

Si la Belgique est jusqu'alors peu connue pour ses groupes rock'n'roll, The Vogues semble être en mesure d'inverser la tendance tant les six titres de ce EP défouraillent et exhalent des mélodies "well dressed rock'n'roll" du plus bel effet.
Brut et direct, leur univers vous chope à la gorge dès Behind sunglasses et son intro à la basse, marquante, suivie d'une voix british elle aussi avenante. Avec en plus de ça des riffs solides et bien sentis, le début est consistant et on sent d'emblée que le groupe maitrise l'art de trousser des hymnes rock à la fois carrés et débraillés. Et Who are you, second morceau détonnant, ancré dans un passé auquel les clins d'oeil sont nombreux, mais dans le cadre d'une modernité bien assumée, confirme ces aptitudes avec brio. Les refrains apportent un plus à l'ensemble, de même que ces mélopées soignées.
Lorsque le quintet fait dans le court (What's going wr(on)g?), il se montre redoutablement efficace et impose un rythme implacable. On pense aux Datsuns, entre autres, et les Vogues ne livrent aucune prise à la médiocrité, enfonçant même brillamment le clou le temps de leur Hey mate racé, porté lui aussi par ce "brittanisme" qui accouche ici du meilleur en termes de rendu sonore.
Après ces quatre chansons sans failles, deux titres lives s'offrent à nous, à commencer par A toy for a boy, au son garage époustouflant, avec ses "come on come on come on" obsédants sur fond de choeurs tout aussi significatifs. Puis Room #5, très Supergrass, se hisse à la hauteur de ces derniers par le biais de ses mélodies poppy soutenues par des guitares aigrelettes hautement recommandables. Avec une fin noisy et débridée, The Vogues nous servent là une belle rasade rock, et laissent augurer d'un avenir riche en productions de haute volée, avec en plus de tout cela, une imagerie attrayante, un peu à l'ancienne, basée sur l'association du noir, du jaune et du blanc, parfaitement réussie.


www.myspace.com/thevogues
www.facebook.com/photo.php?pid=31265841&id=1163616078#!/pages/The-Vogues/47608695663?ref=ts

chronique publiée le 30/04/2010


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire