18/02/2020  |  5307 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 17/02/2020 à 18:04:01
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
TV Buddhas

TV Buddhas
Trost - 2010

Trio...israelien, basé à Berlin et hébergé par un label..autrichien, TV Buddhas peut déjà se targuer d'avoir partagé la scène avec des formations telles que Faust, Glenn Branca, Deerhoff, Acid mothers's temple ou Heavy Trash, pour résumer.
D'autre part, ils ont déjà à leur actif un premier album, datant de 2009, et ont confié la réalisation de la pochette de ce EP à Raymond Pettibon, qui fut entre autres l'auteur de celle du Goo de Sonic Youth. Ces gages de qualité débouchent sur un EP de belle facture, aux six compos faites d'un rock'n'roll sans fioritures, aucunement novatrices certes, mais d'une redoutable efficacité.
En à peine plus de vingt-trois minutes, la fratrie Triest et son acolyte, le chanteur-guitariste Juval Haring, apportent la preuve tangible d'un savoir-faire dont le premier résultat, Let me sleep, envoie un pavé rock'n'roll riffant et entrainant à souhait. Le son, massif, est à l'avenant, le tout pertinent et sans concessions, quelque part, comme le dit leur bio, entre les Stooges, le MC5 et Television. Going out on Saturday confirme la valeur des ressortissants de Tel Aviv, dans une veine assez Stoogienne. L'heure n'est pas à la démonstration et c'est tant mieux, TV Buddhas se montrant extrêmement performant dans ce créneau simple, brut, que vient tempérer Hip street et ses élans plus bluesy. La diversité est donc présente et accroît l'intérêt de cette production, qui enfonce le clou le temps d'un Defies definition digne du Iggy le plus remonté qui soit. Ça riffe dur, la rythmique cogne comme il se doit et en se basant sur une recette simple, sans ajouts superflus, TV Budhas offre des titres solides.
Solide comme l'est Fast generation, bien positionné entre rudesse et plages plus délicates, aux guitares moins épaisses, les tempi et les climats alternant ici avec justesse. Un Fun girls chanté par l'élément féminin du trio, plein d'allant mais se limitant à un tempo intermédiaire très seyant, lequel se pare d'embardées brèves et remarquées, mettant fin à ce bel EP avec panache. Des éléments bluesy s'acoquinant à un rock tendu pour un résultat sans failles, à l'image de ce joli prélude à un second album prévu dans peu de temps.


www.myspace.com/tvbuddhas
tvbuddhas.com/
www.myspace.com/trostrecords

chronique publiée le 14/05/2010


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire