13/12/2019  |  5280 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 11/12/2019 à 13:47:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
As The Dark Wave Swells

The Bambi Molesters
Glitterhouse, Differ-ant - Juillet 2010

En activité depuis 1995, le groupe croate The Bambi Molesters revient nous égailler les oreilles avec un 4ème album de surf garage. Entre une illustration sonore pour une pub des années 60, une BO à la Morricone digne d’un western spaghetti, on y trouve aussi des guitares wah wah, de l’orgue Hammon et un côté mariachi. Ce style surf /easy listening (comme leurs belles pochettes vintage) pourrait aussi figurer dans le répertoire des Leningrad Cowboys ou en fond musical pour donner le rythme aux pas de danse de John Travolta dans Pulp Fiction. Les morceaux de The Bambi Molesters sont exclusivement instrumentaux. Chaque titre s'écoute comme une BO de film où à chaque instant la mise en scène nous réserve des surprises cachées sous un cactus où à l'ombre d'un arbre. Le mirage n'est pas loin ! Par contre dommage qu'il n'y ait pas de voix, car on aimerait par instant entendre celle d'un crooner ou d’une petite poupée allumeuse pour nous titiller l’oreille, tel une Holly Golightly venue en visite. Malgré tout, la poupée n’est pas loin, car dans le quatuor on trouve à la basse la gracieuse Lada. Elle donne une touche de glamour parmi ses hommes virils aux looks de tueur près à partir en mission pour exécuter un ponte de l’ordre public (je ne donnerais pas de nom, malgré ce qui se passe actuellement dans la politique française). Mais revenons à la musique. Avec The Bambi Molesters, nous ne sommes pas en 2010 mais quelque part perdu dans l’espace temps entre 1964 et 1969. Une époque non polluée où le soleil brillait toute l’année sur les plages propres. Une époque où l’on écoutait la musique en 45t vinyle et non pas en MP3 copié sur une clé USB. Sans vouloir être nostalgique, écouter ce son du passé avec The Bambi Molesters, cela donne envie de se retrouver dans un bal populaire pour danser toute la nuit sans arrière pensée... Juste le plaisir de vivre et d'être heureux, tout simplement !


www.myspace.com/thebambimolesters
www.thebambimolesters.com/

chronique publiée le 13/07/2010


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire