15/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Box Set - The Story Of An Artist

Daniel Johnston
Munster Records - Differ-ant - 21 juin 2010

Cultes pour tous les fans de pop Lo-Fi faisant battre la chamade, les enregistrements de Daniel Johnston réalisés à la maison et sortis en cassettes audio entre 1980 et 1983 - Songs of Pain, Don't Be Scared, The What of Whom, More Songs of Pain, The Lost Recordings I et Lost Recordings II - sont aujourd'hui réédités en version (bien) remastérisée dans un luxueux coffret de six Cd ou vinyles. Dans lequel Munster propose conjointement à ces mythiques enregistrements un livret de 64 pages comprenant des dessins signés par l'hyper sensible et doué Daniel. L'objet s'intitule fort à propos The Story Of An Artist, prenant le nom d'une des plus belles chansons de Daniel Johnston... et sans doute d'une des plus belles chansons jamais écrites à ce jour. Sur celle-ci, le perturbé songwriter, seul au piano chez lui, livre un texte touchant de simplicité et de justesse sur le statut de l'artiste, tout en jouant une mélodie à tomber à la renverse. On pense à un fils caché de John Lennon jouant sur le piano blanc d'Imagine en l'absence de Yoko Ono, en tournée, et de John, retenu au paradis... Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres : les titres bouleversants et mémorables sont légion sur ce coffret à posséder absolument (il faudra pensez à se le faire offrir pour Noël car c'est un petit investissement... ). On citera l'incroyablement émouvant Grievances, le drolatique Harley Man, l'immense I Had Lost My Mind – repris sur le dernier album en date du monsieur, Is And Always Was –, le touchant I Will, le sautillant Love ou encore le rêveur I Had A Dream. Si le son n'est pas haute fidélité et si la voix est doucement chevrotante (les deux sont charmants et tranchent de manière épatante avec le son clinique actuellement en vogue chez les sourdingues associés ... ), la qualité des chansons, les textes à la fois lucides, adolescents, torturés ou drôles et les mélodies magiques sont universels, pouvant être appréciés par tous les amoureux de musique faite avec le cœur. Un must !

A lire également, la chronique du concert touchant de Daniel Johnston au Printemps de Bourges 2010.

Liens : www.hihowareyou.com, www.myspace.com/dannyjohnston, www.rejectedunknown.com, www.youtube.com (vidéo de I Had Lost My mind), www.youtube.com (vidéo de True Love Will Find You In The End).


chronique publiée le 15/07/2010


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire