11/12/2019  |  5280 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 11/12/2019 à 13:47:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
S-M 2: Abyss In B Minor

Serena Maneesh
4AD - Beggars Banquet - 2010

Un peu déroutant par ses côtés protéiformes (ça existe, l'électro rock bruitiste pysché flower pop intersidérale ? Faut croire que oui !), très (trop ?) influencé par l'album Loveless de My Bloody Valentine mais parfait pour plonger dans des abysses galactiques de pop 'n noise velvetienne, le nouvel album de Serena Maneesh, S-M 2: Abyss In B Minor... A déconseiller aux âmes insensibles aux expérimentations soniques – magistral Ayisha Abyss –, à proscrire en cas de crises d'épilepsies provoquées par les guitares qui saturent – jouissif Reprobate ! –, les sauvages pics de pollution rock 'n roll – Blow Yr Brains In the Mourning Rain, Honeyjinx –, les tubes étrangement sautillants – I Just Want To See Your Face – et les longs passages lancinants avec suaves voix féminines – le très « Kevin Shields » Melody For Jaana –, à bannir de vos playlists destinées à faire danser vos amis au bord d'une piscine, le deuxième album de Serena Maneesh est a contrario idéal pour organiser nuitamment des messes noires dans des cimetières où des rock stars ont été enterrées, tout indiqué pour servir de bande son à des histoires d'amour très très compliquées et chaudement recommandé pour rafraichir l'été trop torride. Ce groupe norvégien outrageusement psychédélique – qui avait donné un concert marquant aux Trans Musicales de Rennes 2006, on s'en souvient ! – fait donc partie des combos traumatisés à vie par les écoutes répétées de My Bloody Valentine mais aussi de l'infernal triptyque Stooges/Velvet Underground/Suicide. Si les artistes qui ont inspiré cette musique mystérieuse, insoumise et inquiétante ne sont pas bien difficiles à déceler, les auteurs de S-M 2: Abyss In B Minor ont néanmoins l'immense mérite de proposer de très pertinentes variations sur les mêmes thèmes, des variations relevées à la sauce piquante maison. Qui permettent de faire un trip de super bonne qualité et très addictif. Une expérience sonore à tenter sur disque et à ne pas manquer sur scène !

Liens : www.myspace.com/serenamaneesh, http://serena-maneesh.com/, www.facebook.com/serenamaneesh, http://twitter.com/serenamaneesh...


chronique publiée le 03/08/2010


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire