09/12/2019  |  5278 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 09/12/2019 à 12:40:34
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Bananfluer overalt

Jaga Jazzist
Ninja Tune - 2010

Après un dernier album surprenant, déroutant et hautement musical, le groupe d'Oslo revient avec un bon EP, incluant trois des morceaux dudit album, dont seul l'éponyme, Bananfluer overalt donc, se retrouve ici dans sa version d'origine.
Pour le reste, on trouve sept remixes variés, aux colorations musicales au format loin de l'uniformité, souvent concluantes. Inspiré, Jaga Jazzist livre même, sur le Prins Thomas diskomiks de Bananfluer overalt, une épopée de près de douze minutes electro/psyché assez détonnante ou, dans un format nettement plus court, un Sprutbass mix de One-armed bandit jazzy/electro lui aussi de belle facture. Les effluves jazz sont bien entendu toujours présentes et ornent par exemple Le Final mix de 220V/Spektral, presque techno, ou le Cuckoo mix plutôt posé de Touch of evil.
La pluralité des orientations rend le disque cohérent, et les trois versions "edit" de Bananfluer overlat, One-armed bandit et Toccata laissent libre cours à ces plans jazz élégants, feutré pour le premier titre, plus remuant et saccadé pour le second, sombre et judicieusement cuivré pour le dernier. Et on se retrouve à l'arrivée avec un EP, presqu'un album finalement, en parfait complément de One-armed bandit, dernier opus haut en couleurs, tout à fait représentatif de l'ouverture et de l'inspiration des Norvégiens.


http:www.myspace.com/jagajazzist
www.jagajazzist.com

chronique publiée le 06/08/2010


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire