28/01/2020  |  5296 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 27/01/2020 à 17:39:51
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Jungle Blues

C.W. Stoneking
King Hokum Records - Differ-ant - 2011

C.W. Stoneking, un jeune blanc bec australien sonnant comme un vieux noir américain, rajeunit le blues des années 20 et 30 sur son album Jungle Blues... Cela pourrait être daté, compassé, fleurant bon l'hommage mortifère ou le formol et... c'est tout le contraire ! Avec son incroyable voix d'antique crooner blues, son banjo, sa guitare déglinguée et sa fanfare, le Primitve Horn Orchestra, notre homme délivre dix morceaux qui font souffler un vent de folie et de fraicheur entre les oreilles. Quand la troupe au grand complet officie, l'auditeur se voit clairement en train de fumer un cigare tout en se rinçant le gosier avec un méchant tord boyaux dans un club de jazz 'n blues enfumé des années 30. Ou alors dans un film de Charlie Chaplin, voire dans le fameux O'Brother des frères Cohen. Si le voyage dans le temps est offert avec l'album, les histoires racontées en musique par C.W. Stoneking font un sacré effet en 2011. Tranquillement bercé par la saisissante sarabande des tuba, banjo, micro, trombone et autre cornet, on entre en effet un clin d'œil dans un univers fascinant, authentique et crédible, à la fois raffiné et rustique. Sur disque, c'est absolument charmant et classe, et sur scène, ce doit être.. pareil ! A vérifier lors de la grande tournée française prévue en 2011, souvent en compagnie de Putra Madre Brohers et Timber Timbre.

Liens : cwstoneking.com, hwww.myspace.com/cwstoneking, www.facebook.com/pages/CW-Stoneking, www.differ-ant.fr.


chronique publiée le 15/01/2011


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire