07/12/2019  |  5277 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 06/12/2019 à 11:40:08
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
101

Keren Ann
EMI - 28 février 2011

Plus de quatre ans après son dernier album – éponyme, magistral et inépuisable ! –, Keren Ann fait un hyper classieux retour avec l'album 101, le 28 février 2011... Inutile de tourner autour du pot pendant des heures, ce disque est un véritable chef d'œuvre qui permet à la suave chanteuse/songwriter/musicienne d'évoluer tout en douceur en s'appuyant sur ses inégalables points forts : sa sidérante voix légèrement voilée, son renversant sens mélodique, son génie des arrangements subtiles et son écriture extrêmement élégante... Nimbée d'une très gracile mélancolie, habitée par les humeurs versatiles de songwriting de la brune dame – pop ? folk music ? électro pop ? rock sixties ? – et produite à la perfection (cordes prenantes, cuivres jazzy vintage, arrangements hyper riches, chœurs stellaires, guitares électriques stratosphériques et toute une foule de petites idées teintant admirablement le son), la collection de chansons hiver 2011 de Keren Ann est de nature à séduire, et pour longtemps. Le côté intemporel de ces morceaux enregistrés entre Paris, Tel-Aviv et New York leur garantit en effet de passer haut la main l'épreuve du temps, tout en étant immédiatement accrocheurs. Car, oui, on est conquis dès la première écoute émoustillée de l'électro pop de My Name Is Trouble – où les parties vocales tutoient superbement celles de Liz Fraser –, de la folk pop spleenétique de Run With You, You Were On Fire et All The Beautiful Girls, du sexy soft boogie pop rock de Sugar Mama et Blood On My Hands, de la pop rêveuse de Strange Weather et Song From A Tour Bus et, enfin, du très Melody Nelson (Gainsbourg meets The Beatles) titre 101, sur lequel Keren A. parle d'une sensuelle voix grave sur une musique faite de piano et de cordes à tomber à la renverse. On assiste donc à un sans faute sur ce troublant opus, sans faute qui devrait autoriser la poursuite de la conquête d'un succès mondial amplement mérité...

Liens : www.kerenann.com, www.myspace.com/kerenann, www.facebook.com/KerenAnn, http://twitter.com/#!/KerenAnnMusic, www.youtube.com/kerenannofficiel.


chronique publiée le 02/02/2011


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire