20/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Too Beautiful To Work

The Luyas
Dead Oceans/Differ-ant - 22 février 2011

Mené par la petite voix rayonnante de Jessie Stein, ce groupe de Montréal réalise une musique pop très fragile. Les 10 comptines de l’album demandent une attention toute particulière, car ici les mélodies électro féériques sont d’une délicatesse qu’il ne faut pas perturber. Entre l’enfance (Alice et son pays des merveilles plane à tout va), la pop de Stereolab, le label 4AD, l’électro de Lali Puna, l’univers sonore de The Luyas clignote, tel les feux d’une voiture jouet. La production est signée Jeff McMurrich (Tindersticks), en guests au violon et à la basse on trouve 2 membres d’Arcade Fire et l’arrangement des cordes a été fait par Owen Pallett, autant dire que The Luyas est bien entouré. Enfin à noter que les membres de The Luyas ont fait partie des groupes Torngat, Bell Orchestre et Miracle Fortress. Pas à dire, en clarté musicale, Montréal est décidément une ville très prospère.


www.myspace.com/theluyas

chronique publiée le 07/02/2011


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire