20/02/2019  |  5126 chroniques, 168 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/02/2019 à 10:41:19
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Chewbacca I'm your mother

Hyphen Hyphen
Autoproduit - 2011

Très jeune groupe niçois, fondé en 2008 par des ôtes de lycée, Hyphen Hyphen fait déjà preuve d'une belle maitrise, qu'il valorise sur ce cinq titres devant autant à Foals qu'à Phoenix ou aux Talking Heads.

Ils y livrent des trames fines, vivaces comme sur l'introductif Grace, dansantes, d'esprit funky dans ce côté remuant, à la voix aigüe remarquable, le second titre, Epiphany, offrant lui une déroulement plus apaisé, plus contrasté, tout aussi bon. Une ingéniosité de taille est à relever dans l'étoffage sonore, et l'apaisement d'Only one, aux jolies touches acoustiques, accouche d'une pop merveilleuse. On pense sur ce morceau aux amienois de Nathaniel Isaac Smog, dont les sudistes atteignent ici la magnificence. Et l'instant d'après, Baby baby sweet sweet réinstaure une touche façon Late of the pier qui, si elle laisse transparaitre ses influences, n'en est pas moins probante dans le contenu.

En guise de dernière plage, Never ever et son electro-pop/rock bondissante ferme la marche sans faiblir, aussi raffiné qu'alerte dans son avancée, et confirme brillamment le potentiel d'un groupe à la marge de progression de plus conséquente.

Excellente entrée en matière donc, pour Hyphen Hyphen et ses compos de haut niveau, qu'il ne reste plus qu'à détacher de façon définitive des influences précitées.


www.myspace.com/hyphenhyphen
www.facebook.com/pages/HYPHEN/34145078557

chronique publiée le 15/02/2011


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire