21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Return To The Ugly Side

Malachai
Domino Records - Double Six - 28 février 2011

Découvert il y a quelques années par Geoff Barrow de Portishead, le groupe de Bristol Malachai vient de sortir son deuxième album chez Domino Records, Return To The Ugly Side... Ce disque d'humeur versatile – il oscille entre scores cinématographiques avec pluies de cordes, hip hop enfumé, rock indus délétère, trip hop made in Bristol, jazz classieux, dub folk étrange, post punk grinçant et pop/rock psyché – permet au duo formé par Gary Ealey et Scott Hendy d'étaler au grand jour toutes ses qualités en matière de songwriting et de soundwriting. En moins de quarante minutes, l'affaire est entendue : on tient là un digne successeur de Portishead, Massive Attack et Tricky cherchant à pousser plus loin et sur d'autres terrains les trouvailles sonores de ses illustres prédécesseurs... Si l'on excepte quelques facilités, sans doute imputables à la relative jeunesse du projet, l'album Return To The Ugly Side est un quasi sans faute permettant à l'auditeur de voyager en restant immobile, tout en trippant gravement sur des sons et autres arrangements hyper bien trouvés (sifflements façon Western, synthés à la Pink Floyd, voix de Katy Wainright en invitée... ). Non content de proposer des passages instrumentaux qui auraient pu figurer sur des bandes originales de films signées par Ennio Morricone (la superbe ouverture du disque, Monsters), Malachai a la chance de pouvoir compter sur la présence en son sein d'un chanteur fils spirituel du grand Horace Andy, un vocaliste également capable de s'éloigner du maitre jamaïcain pour proposer des parties plus hip hop, psychédéliques ou rock... Au final, comme de nombreux morceaux sont composés de main de maitre – Rainbows, Mid Antartica, No More Rain No Maureen, Anne, Distance, Monster, The Don't Just, How You Write... –, il est difficile de se défaire de cet excellent disque appelé à devenir un must.

Liens : www.myspace.com/malachaibristol, http://malachai.tv, www.facebook.com/pages/Malachai-UK, http://malachai-bristol.blogspot.com, www.dominorecordco.com.


chronique publiée le 10/03/2011


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire