16/06/2019  |  5204 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 12/06/2019 à 15:01:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Dirty Radio

Sallie Ford & The Sound Outside
Partisan Records - Fargo Records - Novembre 2011

Remède radical contre la morosité ambiante et l'aseptisation à outrance des ondes FM, l'album Dirty Radio de Sallie Ford & The Sound Outside est une jubilatoire invitation à bouger son corps et remuer son esprit au son d'un mix de rockabilly, soul jazz, rhythm and blues, country folk, pop fifties et rock 'n roll... Il suffit en effet de se passer le disque une fois pour en tomber quasi instantanément amoureux, cette savoureuse galette étant abondamment garnie de tubes à la fois vintage et actuels, portés par une voix féminine racée, exaspérée et piquante, des arrangements très bien foutus et des chœurs hyper séduisants. Le cocktail concocté par les Américains ultra lookés de Sallie Ford & The Sound Outside – une juvénile pin up à lunettes sixties, plutôt décalée avec sa voix à la Bessie Smith/Wanda Jackson/Janis Joplin, et de solides gaillards aux allures de rednecks country fans de Johnny Cash, Tom Waits et Elvis – est une petit douceur fraiche, parfaite pour échauffer les sens, émouvoir aux larmes ou déclencher une gentille bagarre contre des aficionados des infectes attrape couillons Lady Gaga ou Shakira. En écoutant I Swear, tube peu amène envers le commercialement correct (Quand j'allume la radio, tout sonne pareil... Qu'est ce que c'est que ces conneries au son robotique ?), et ses petits collègues prenants et/ou enlevés (Where Did You Go ?, Cage, Nightmares, Danger, Poison Milk etc ), l'on se sent remonté à bloc, armé jusqu'au dents pour lutter contre la fadeur musicale actuellement produite à la chaine presque partout. Signalons pour conclure la très bonne tenue scénique du groupe (aperçu aux Trans Musicales de Rennes en décembre 2011) et les nombreuses occasions de le découvrir en live lors de la grande tournée des clubs prévue en 2012...

A lire également, la chronique du concert de Sallie Ford au Divan du Monde, à Paris, le 8 mars 2012.

Liens : www.sallieford.com, www.facebook.com/salliefordmusic, http://twitter.com/salliefordmusic.


chronique publiée le 12/03/2012


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire