15/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
With Siinai : Heartbreaking Bravery

Moonface
Jagjaguwar/Differ-ant - 22 avril 2012

Moonface est un des projets de Spencer Krug, également actif dans Wolf Parade, Swan Lake et Suncet Rubdown. Le thème de ce 3ème album est la rupture amoureuse, donc pas mal de tension, d’éclat et de sang à travers les titres. La guitare grince et hurle, la magnifique voix « lyrique » de Spencer Krug est troublante et habitée. Sur Shitty City on sent comme un malaise glisser entre ses mots. Sa voix est aussi mystérieuse et écorchée que celle d’Adrian Borland du groupe « oublié » des années 80, les regrettés The Sound. Sa voix nous évoque aussi par instant le songwriting envolé de Mike Scott de Waterboys et celle de Richard Butler de Psychedelic Furs, soit 3 "grands" groupes des années 80.
L’album a été enregistré en Finlande avec le groupe Joensu 1685. Ce groupe d’Helsinki donne une dimension « immersion dans le krautrock » à la musique du Montréalais Spencer. Quand les grands froids se rencontrent, cela donne une belle musique aux envolées célestes qui feraient fondre la banquise. Les titres sont très travaillés. Certains morceaux sont des fresques sonores proche du psyché, qui nous amènent très loin dans l’imaginaire. A la fois beau et aventureux, la musique de Moonface nous transporte très haut, oui très haut. Et si on a abusé d’un peu d’herbe et de vin millésimé, on sera encore plus réceptif à cet album lumineux teinté de lyrisme.

Moonface sera à Paris le 31 mai pour un concert au Point Ephémère. A l’affiche il y aura aussi l’excellent groupe Sleepy Sun.


moonface.ca

chronique publiée le 23/04/2012


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire