09/12/2019  |  5277 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 08/12/2019 à 14:58:56
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Vers Les Lueurs

Dominique A
Cinq 7 - Wagram - 26 mars 2012

Comme le laissait présager le magistral concert au Théâtre de la Ville, à Paris fin janvier 2012, où Vers les Lueurs avait été dévoilé en intégralité (juste après l'interprétation bouleversante de La Fossette), le nouvel album de Dominique A est une petite merveille où l'on trouve des chansons pop très bien écrites, chantées avec une emphase aussi maitrisée que minimaliste et soutenues par de superbes arrangements avec instruments à vent en liberté... En compagnie de David Euverte, qui signe ces arrangements et s'occupe avec maestria du piano, et d'une troupe de musiciens en symbiose totale avec le songwriter, guitariste et chanteur en chef, l'auteur du Courage des Oiseaux arrive à proposer une nouvelle étape de sa carrière, tout à fait dans la lignée de ses précédentes œuvres mais empruntant de nouvelles directions passionnantes... Comme toujours, l'on note avec satisfaction le soin particulier apporté aux textes (à la fois poétiques, crus, originaux et faisant écho avec finesse à des choses vécues par tout un chacun... ) sans oublier de se délecter de cette voix sobrement lyrique se mélangeant à des mélodies accroche cœur. Puis l'on se laisse surprendre tour à tour par le hautbois, le cor anglais, la clarinette, la flûte ou le basson, avant de se faire retourner comme une crêpe par une guitare électrique noisy que n'aurait pas renié Kevin Shields de My Bloody Valentine... Ce faisant, Dominique A dévoile l'un de ses meilleurs disques, grâce à l'unité qui s'en dégage (malgré d'incroyables changements d’ambiance entre certaines plages) et au nombre conséquent de titres forts et potentiellement tubesques : Rendez-Nous La Lumière, Ostinato, Close West, Vers Le Bleu, Le Convoi, Par les Lueurs... Avec son sens inné de la simplicité compliquée et de la légèreté grave, l'auteur de Vers Les Lueurs réussit à aborder des sujets potentiellement lourds et chargés de mélancolie en donnant toujours des atours directs, accrocheurs et graciles à ses lumineuses compositions. A l'écoute de cet album, il est évident que cette collection de chansons parlant beaucoup de lumière émane d'une des personnalités les plus solaires et rayonnantes de la chanson française d'aujourd'hui.

A lire, des chroniques de concerts de Dominique A au Théâtre de la Ville, à Paris, le 26 janvier 2012, au Printemps de Bourges 2009, à la Route du Rock 2009 et à la Coopérative de mai en 2009.

Liens : www.commentcertainsvivent.com, http://fr-fr.facebook.com/DominiqueAofficiel, www.cinq7.com/fr, www.facebook.com/Cinq7.




chronique publiée le 20/05/2012


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire