14/12/2019  |  5280 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 11/12/2019 à 13:47:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Gravity Zero

Vibravoid
Sulatron Records - Juin 2012

Vibravoid est un trio allemand 100% psychédélique. Regardez leur site internet, il est multicolore. Ne leur proposez pas de l’alcool, ils préfèrent l’extasy, ne leur parlez pas de cd et encore moins de MP3 et de téléchargement, les Vibravoid sont des fétichistes du vinyle. Leurs albums en version vinyle sont d’une beauté exemplaire qu’il faut posséder. Ne leur parlez pas de groupes actuels, les derniers dont ils ont entendu parler s’appellent Loop, Spacemen 3, Telescopes et Fuzztones, auquel Vibravoid , rend hommage à travers le titre Lonely Lady Deb O Nair.
Vibravoid vient de sortir Gravity Zero, un 6ème album bleuté totalement hallucinogène. C’est un must du genre! L’album démarre sur les chapeaux de roues avec le titre Gravitation Zero. Sur ce morceau, c’est plus de 13 minutes d’étincelles cosmiques. On est plongé dans les profondeurs du psychédélique. Depuis le Sound Of Confusion de Spacemen 3 on n’avait pas entendu un trip sonore aussi prenant. Le riff fuzz, la batterie Voodoo et la voix sortie d’un épais brouillard sont des véritables délices, on a du mal à s’en remettre, à redescendre sur terre, ce titre est le pic de l’album. Quand ça débute avec le meilleur, pas facile de rester à niveau. Certes les 8 titres suivants (10 dans la version CD) sont moins puissants, mais quand même sacrément efficaces. Par exemple le titre Eruptions Of The Green Sun est un pur tube à rendre jaloux les Black Angels. L’album s’achève avec des titres plus expérimentaux, mais sans être pénibles. Rien à rajouter, dans le genre psyché rock, Vibravoid c’est du sérieux.
Mais, Vibravoid a un problème avec la France, (qu’ils adorent –ils ont en projet de reprendre des classiques 60’s tels que Gainsbourg, Pierre Henry, France Gall-), leurs disques ne sont pas distribués et ils n’ont jamais joué dans nos contrées à l’herbe folle. Ceci est un appel aux tourneurs: « Proposez leurs une (des) date(s) française, on aura ainsi le plaisir de voir un concert bariolé, électrique avec du fuzz à gogo ». Merci pour eux.




www.vibravoid.com/ip.html

chronique publiée le 18/07/2012


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire