07/12/2019  |  5277 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 06/12/2019 à 11:40:08
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Lil’ One-Arm

The Oubliettes
Masters at Paradise/Up for the Crack records/BronzeRat/Ryhtm Island/Socadisc - 25 octobre 2012

Sous ce curieux nom (que l’on ne va bien entendu pas oublier) on trouve Ali Smith (Speedball Baby) et Matt Verta-Ray (Speedball Baby/Heavy Trash). Avec The Oubliettes, le duo nous la joue couple en totale harmonie, du type Lee Hazlewood/Nancy Sinatra ou Dean & Britta. Ils nous chantent, fredonnent des airs pop lo-fi que ne renieraient pas des groupes et chanteurs tels que The Young Marble Giants, The Velvet Underground, Yo La Tengo, Billy Childish, Holly Golightly. L’album dégage une fraicheur insolente et irrésistible avec une énergie punk, folk, rockab’, le tout teinté d’une ambiance rétro 60’s des plus agréable. Dès le premier titre, on se laisse porter par les mélodies du duo, elles fonctionnent immédiatement à l’oreille. On claque des doigts, on remue la tête, on gesticule ses hanches, bref on se laisse porter par les 13 titres (où l’on trouve des reprises de Sonny Rollins, Micky Hampshire), que l’on ne va pas oublier de sitôt !


www.mattvertaray.com
www.alismith.com
www.facebook.com/theoubliettes

chronique publiée le 10/10/2012


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire