09/12/2019  |  5277 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 08/12/2019 à 14:58:56
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Allombon

Dorian Pimpernel
Born Bad/L’autre Distribution - 31 mars 2014

Pour sa 61ème référence au sein de « sa petite entreprise », le label parisien Born Bad frappe une fois de plus dans le mille, en plein cœur (d’amoureux et romantique). En effet le boss JB est un très bon archer pour viser juste, la preuve avec Dorian Pimpernel. Ce groupe parisien ne joue pas du pipo pour faire dormir les petits enfants (qui ont pour noms Nicolas et Pimprenelle), mais réalise une musique pop des plus raffinées. Les compos, les mélodies, la voix sont ici de très haute volée. Niveau création pop, on est ici dans du velours et dans de la soie, rangés au rayon haute couture. Oui dans la charte pop à la française (l’esprit du label Tricatel, les orchestrations de Michel Legrand et quelques sons à La Planète Sauvage), anglaise ( Saint Etienne, Broadcast, Monochrome Set, The Beatles, XTC) et américaine ( The Beach Boys et toute la nostalgie sunshine pop), Dorian Pimpernel puise dans le meilleur des genres. Tout l’album rayonne de mélodies cousues mains. On sent que la réalisation de ce 1er album était très importante. Pas question de faire semblant et de sortir un disque qui sera oublié dans 2 semaines. Non, Dorian Pimpernel compose des morceaux intemporels qui réservent à chaque écoute de nouvelles surprises. Chaque note, chaque secondes sont pesées et réfléchies. C’est du concentré qui se déguste jusqu’à la dernière goutte. Fans de POP, vous ne pouvez pas passer à côté de cette petite perle « made in France ».




fr-fr.facebook.com/pages/Dorian-Pimpernel/282547455189497
www.bornbadrecords.net/releases/bb061-dorian-pimpernel-allombom/

chronique publiée le 26/03/2014


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire