15/06/2019  |  5204 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 12/06/2019 à 15:01:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Acid Witch Mountain

MaSterS
Ego Twister/Adaadat - 10 avril 2014

Il y a un mois, le label angevin Ego Twister a fêté ses 10 ans d’activité. Ego Twister est bien loin du marché de compétitivité, c’est un « micro label à moyens réduits qui édite des disques à tirages très limités ». La sortie du premier album du duo anglais MaSterS en est la 29ème référence.
Ego Twister est un «micro label », car derrière la logistique (le choix des artistes, la distribution, la promo, l’emballage des disques) il n’y a qu’une personne qui gère « sa petite entreprise », il se nomme Yan Hart-Lemonnier.
Le catalogue d’Ego Twister est basé sur une musique électronique déviante que l’on peut définir comme « musiques incongrues ». On y trouve (entre autre) les artistes Puyo Puyo, San Carol, Gratuit, Amnésie.

A l’image du label, le duo londonien MaSterS s’inscrit dans une musique difficile à classer et à définir. Pour leur 1er album, nommé Acid Witch Mountain (titre qui résonne comme une invitation vers des contrées réservées aux explorateurs allumés), MaSterS a réalisé une sorte de concept album à la fois psyché prog, kraut , acid, le tout trempé dans de la javel bariolée de BO de films à la Jodorowsky. En effet les sonorités d’Acid Witch Montain pourraient coller au film El Topo ou The Wicker Man (de Robin Hardy avec l’étonnant Christopher Lee). Quelque part entre les Residents, Current 93, NEU !, Julian Cope et les illuminés de la galaxie acid rock, les envolées instrumentales de MaSterS sont des invitations pour pénétrer dans un autre monde, un autre temps, parsemé de batailles sanglantes, celui des « confréries magiques ». Proche du mystique, les 10 titres (rassemblés sur 3 faces du double vinyle) sont d’une prise envoutante, à vous absorber l’esprit. En 2014, ce disque est tout simplement lumineux, tant les morceaux aux titres qui en disent long (Premonition, Sabbath Moon, The Swamps Of Eternity) nous capturent l’esprit. Hors du temps, des modes, de la technologie, ce disque est un manifeste terrestre qui sent l’eau, la terre, et l’orage. Amen.
Attention, il n’y a que 250 exemplaires de ce double vinyle.

C’est rassurant, après 10 ans d’activité sans gagner un copec, le label angevin (capitale des Thugs) Ego Twister défriche toujours et encore des artistes « invendables » mais bourrés de talent. Soit des artistes qui deviendront culte, tôt ou tard. A suivre… et en attendant, on souffle les bougies !


www.facebook.com/egotwister
egotwisterrecords.bandcamp.com/
www.youtube.com/watch?v=HAM4PuqidJ8

chronique publiée le 28/04/2014


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire