19/08/2019  |  5224 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/08/2019 à 16:59:18
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
S/T

Cha Cha Guitri
Born Bad Records/l’Autre Distribution - 26 juin 2014

On pensait tout connaitre sur Les Jeunes Gens Modernes, ces groupes new-wave made in Franco/Belge, bien habillés qui nous jouaient des mélodies synth pop souvent chantées en français, Maquis de Sade, Elli et Jacno, Taxi Girl, Telex, Polyphonic Size… et bien le label défricheur Born Bad nous sort une fois de plus d’on ne sait où un groupe totalement inconnu nommé Cha Cha Guitri. Entre 1981 et 1985, ce groupe mixte (2 couples – Serge/Dominique, Charly/Marie) de Saint Etienne n’a édité que 2 K7. Leur démarche vers les maisons de disques n’a pas abouti. Pourtant leur musique électro pop jouée sur des synthés Roland SH101, EMS AKS et une boîte à rythme Roland TR808 était bien dans l’air du temps, le tube Rectangle de Jacno passait en boucle à la radio en 1980. Donc juste 2 K7 (sur Kronchtadt Tapes), quelques concerts et le groupe splite en 1985. C’est avec plaisir que près de 30 ans plus tard, on découvre grâce à Born Bad cette curiosité « french synth wave ». Pour une meilleure écoute, l’album a été restauré et remastérisé par Norscq. On serait curieux d’entendre le « vrai » son de l’époque.
Cha Cha Guitri réalise une musique synth cheap à la fois pop et curieuse. Les mélodies sont minimales et entêtantes. On pense à Kraftwerk, Jean-Jacques Perrey et Neon Judgement (des débuts). Le chant féminin est chipie et le chant masculin est grave (on pense à Ptose). Le mix donne 15 pastilles sans complexe, avec quelques paroles qui sont juste des mots simples et des sons bricolos/collages assez entrainants. On bouge son corps comme un robot joyeux. Le style est 100% 80’s, c’est ce qui lui donne un charme désuet des plus sympathiques. C’est à se demander comment on a pu passer à coté de ce groupe, notamment dans les années 2000, quand la musique électro se ressourçait régulièrement dans le passé avec des compiles thématiques. Oui, Born Bad continu à nous surprendre avec ses sorties de disques.

Et comme disait Sacha Guitry :
« Ne faites jamais l'amour le samedi soir, car s'il pleut le dimanche, vous ne saurez plus quoi faire. »
« Abstenez-vous de raconter à votre femme les infamies que vous ont faites celles qui l'ont précédée. Ce n'est pas la peine de lui donner des idées. »
« Il y a des gens qui parlent, qui parlent - jusqu'à ce qu'ils aient enfin trouvé quelque chose à dire. »
etc, etc...



www.bornbadrecords.net/releases/bb063-cha-cha-guitri-french-synth-wave-st-etienne-1981/

chronique publiée le 20/06/2014


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire