21/09/2019  |  5233 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/09/2019 à 11:27:25
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Pandemonium, Solace and Stars

Laetitia Shériff
Yotanka/Differ-ant - 13 octobre 2014

Pour son 6ème album (en 10 ans), Laetitia Shériff n’a pas mis une goutte d’eau dans son whisky. Au contraire son whisky sonore est pur et de très bonne qualité. Laetitia Shériff réalise une musique rock et noise bien tranchée, mais avec pas mal de finesse dans les mélodies et dans les arrangements. Elle pique là où il faut (entre le vif et le velours feutré) avec sa voix haute en couleur. Difficile de ne pas penser à Kim Gordon (Sonic Youth) dans sa façon de chanter le rock urbain, parfois à Chrissie Hynde (Pretenders) pour l’ambiance rock mélodique, mais aussi à Beth Gibbons (Portishead) sur le magnifique titre bleuté Far & Wide. Tout au long des 11 titres de l’album, on passe du calme blanc à la tempête rouge. Les mélodies se font cristallines pour finir dans des envolées de riffs noise. Comme si la petite femme fragile aimait jouer avec le feu, la braise. Entourée de bonnes connaissances (Thomas Poli de Montgomery, Nicolas Corret d’Eiffel, Carla Pallone de Mansfiels Tya), Laetitia Shériff a réalisé un bel album tout en nuance à découvrir inlassablement au fil des écoutes.


www.laetitia-sheriff.com/

chronique publiée le 20/10/2014


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire