17/09/2019  |  5230 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 17/09/2019 à 13:41:23
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Des Jeunes Gens Modernes, Volume 2


Born Bad Records/Beatitude agnès b Musique - 4 mai 2015

Suite au volume 1 sorti en 2008, à l’occasion de l’exposition « Des Jeunes Gens Modernes» (titre en référence à la couverture du n° 4 d’Actuel) à la Galerie du jour Agnès b, voici en 2015 le volume 2. La tracklist de ces compilations concerne les groupes français à tendance new-wave et post punk qui ont existé entre 1978 et 1983. Certains ont sorti des disques et K7 (parfois à très petits tirages) avec des chroniques dans Best et Rock & Folk et surtout dans les fanzines en photocopies noir et blanc, d’autres n’ont eu aucun support sonore. Le volume 1 était surtout composé de groupes qui avaient une certaine (voir +) notoriété (Guerre Froide, Charles de Goal, Marie et les garçons…), ce volume 2 est composé essentiellement de groupes inconnus. A part Elli & Jacno, Radio Romance, X Ray Pop et Kas Product (avec un titre inédit), la compile est composée à 80% de groupes obscurs (sauf éventuellement dans leur régions). Qui se souvient de Les fils de joie, Medikao, La bande au col roulé, A.R.T, Frantz Kultur & les Kramés ? A si Frantz Kultur de Lannion, je m’en souviens, car étant originaire de Guingamp et ayant eu cette année 50 ans, je me rappelle les avoir vu ado en concert en 1ère partie des Bérurier Noir à Saint-Brieuc et à la maison des jeunes à Perros-Guirec et surtout de leur "tube" Ouest-France. Si ma mémoire est bonne, ils jetaient dans le public des choux-fleurs.
Le travail d’exhumation de ces compilations et l’exposition, qui témoignent de la richesse sonore et visuelle (vêtement et graphisme) de ces groupes français, ont été réalisé par Jean-François Sanz. En complément et en témoignage, il a réalisé un documentaire qui sortira en DVD fin 2015. Mais revenons au style sonore de cette 2ème livraison. On y entend de la cold wave, de la new wave et du son minimal synth et électro pop. Les musiques et les voix ont un son lo-fi artisanal, comme enregistré dans le garage situé au sous-sol de la maison familiale. Certes tous les groupes n’ont pas bien vieilli, mais l’ensemble est plaisant à écouter, à condition bien sûr d’aimer la cold des années 80’s.
A la question : « Les jeunes gens modernes des années 80’s, sont encore modernes ? ». A vous jeunes amateurs de musiques exigeantes et obscures de trouver la réponse en écoutant la sélection érudite de Jean-François Sanz.


fr-fr.facebook.com/djgm2014

chronique publiée le 03/05/2015


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire