15/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Battles

Orango
Division Records/Modulor - 28 août 2015

Attention, la première écoute de ce 5ème album d’Orango risque de laisser perplexe. Car on peut dire que ce trio norvégien ne fait pas dans la finesse. En matière de rock, il met les pieds dans le plat, et ça éclabousse grave. Ainsi entre quelques escapades psyché/folk plutôt bien senties (Bearded Love, Mountain Mist et l’excellent The Wooden Hymn qui clôture l’album), on a droit aussi à du hard rock FM idéal pour élever son brushing (Best In The Nesct, Diggin’ For Praise), du rock progressif limite Alan Parsons Project/Yes (Cajun Queen), du blues pour voyager dans son camping car (Mr. Johnson’s Dusty Trail). Certes il y a du travail dans le son, les arrangements, le jonglage entre les cœurs et les riffs/solos de guitare (parfois boggie), mais à cause du manque d’homogénéité, les cassures de styles entres les titres, ce Battles risque de dérouter une écoute « confortable ». Selon les goûts de chacun, on aimera tel ou tel titre, mais entrer en communion dans les 11 morceaux sera un exercice pas très facile. Car pour adhérer à certains tics « grosse machinerie rock» (qui se rappelle de Jane's Addiction comprendra notre scepticisme), il faut avoir des oreilles bien affutées. Oui ce trio norvégien (qui aurait pu ressembler à Kadavar -dommage-) met bien les pieds dans le plat, et apparemment il aime ça, vu l’humeur joyeuse qui transparait à travers cet album. A noter qu’il y a en bonus un DVD qui montre l’enregistrement de l’album. On constate que le trio a beaucoup de matos pour composer.


www.orangotheband.com/
www.facebook.com/orangotheband
youtube.com/watch?v=Q-KK54h-Mwo

chronique publiée le 28/07/2015


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire