15/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Illegals in Heaven

Blank Realm
Fire Records - 4 septembre 2015

En activité de 2007, les enfants de la famille Spencer reviennent un fois de plus séduire nos oreilles avec leur musique pop, psyché et noisy. Ce 10ème album confirme leur talent dans l’art d’affiner des mélodies qui accrochent dès la première écoute. Originaires de Brisbane en Australie, Blank Realm ont certes une carrière moins visible que leurs compatriotes deTame Impala, mais mériteraient pourtant un peu plus d’attention. Ainsi, si vous voulez faire le malin, faites découvrir Blank Realm à votre entourage. Car leurs compos sont tellement riches, tellement bien ficelées, qu’il serait de mauvaise foi de critiquer ces virtuoses qui n’en ont pourtant pas l’air. Dans la musique de Blank Realm, on trouve à la fois le son des sixties et l‘indie rock des 90’s, admirablement mis en valeur par l’ambiance cristalline des instruments et la magnifique voix de Daniel qui possède quelques intonations à la Bob Dylan. Chaque titre possède sa couleur, sa marque. Entre les moments énergiques et insolents et d’autres plus calmes, chaque instant trouve sa place sur ce Illegals In Heaven sans fausse note. Chaque son est un nectar qui donne toute ses lettres de noblesse au genre « indé ». L’album s’achève avec la « fresque mélancolique » Too Late Now, un titre qui risque de faire chavirer pas mal d’âmes perdues. Sur ce titre, la guitare et la voix nous transportent, nous ouvrent grand son espace et nous portent vers le haut, vers un état d’apesanteur des plus jouissifs. Très beau final.

Prenez la rentrée du bon pied, avec une tournée européenne qui commencera par la France à partir du 14 septembre. Mais seulement une date sur nos terres, le 14 septembre à l’Espace B à Paris. A noter que sur scène, ce groupe est fantastique. Leur musique est très communicative.

Chronique de l’album Grassed Inn ici




www.facebook.com/blankrealmband

chronique publiée le 05/08/2015


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire