17/06/2019  |  5204 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 12/06/2019 à 15:01:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Confetti

Motherfucker
Sick Room Records - 20 novembre 2015

D’Athens (en Géorgie) on connait le groupe REM. Dans un style très différent, il faudra en 2015 compter sur le trio féminin au nom qui laisse rêveur, Motherfucker. Ces filles d’Athens réalisent un rock énervé à faire rougir L7, les Lunachicks, Silverfish et les Runaways réunis. Ici pas de chichi, tout est dans l’urgence avec les riffs en avant poste, portés par la formule guitare/basse/batterie et les voix de chatte à vous griffer les tympans. Carrés et diablement efficaces, les 9 titres de cet album nommé Confetti sont une ode pour venir slammer à la première fête venue et au concert le plus proche. Leur rock noise et grunge est une belle madeleine à tremper dans le café noir (et sans sucre) dès le chant du coq. Avec leur énergie sonique et contagieuse, on se laissera porter par leur insolence et leur ivresse qui sent bon la bonne humeur bien rock’n’roll et punk. Merci à elles pour cet album qui décoiffe et qui déshabille.


motherfuckermotherfucker.bandcamp.com/
www.youtube.com/watch?v=uMg2k_pA2vU
www.sickroomrecords.com/

chronique publiée le 24/11/2015


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire