07/12/2019  |  5277 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 06/12/2019 à 11:40:08
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Azimut

Avenue Z
Slovenly/Differ-ant - 4 mars 2016

Derrière le nom d’Avenue Z on trouve sous le bitume, Agnès Lestorte - Aggy Sonora – et Lucien Vibrazion - Looch Vibrato- des Magnetix et Antoine Quinzerot de la Secte du Futur et de Catholic Spray. Ce premier album nommé Azimut contient 11 titres qui glissent divinement bien entre nos oreilles. Moins garage que Les Magnetix, les compos d’Avenue Z ont une luminosité sonore qui fait plaisir à entendre. Comme ils le chantent si bien, leurs morceaux sont des « Machines à Rêves » à faire tourner la tête. Le style est un heureux mélange d’after punk, BO de films Z, garage SF, new wave synth, krautrock et pop sixties échappé d’une séance de tir du film Ne nous fâchons pas. Entre Suicide, Les Liminanas, NEU !, Stereo Total, Moon Duo, Pierre Henry, Add N to (X), Devo, la musique d’Avenue Z est un festin sonore qui nous fait traverser 50 ans de rock « freaks ». Le bip-bip des synthés (Moog modèle Opus 3 et Korg) mélangés à la fuzz des guitares donnent ici de l’électricité pop et psyché 100% efficace. Chaque morceau est comme un exercice de style totalement assumé et « diablement » excitant à écouter. En prime les textes sont en français, et le chant de Vibrazion est magnifique. Ce trio est une vraie « machine à rêves » à écouter sans retenue. Vivement qu’on les voit sur scène !


www.facebook.com/AvenueZ.azimut/
slovenly.bandcamp.com/album/avenue-z-azimut-lp
slovenly.com/artist/avenue-z/

chronique publiée le 23/03/2016


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire