20/05/2019  |  5193 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 20/05/2019 à 17:50:59
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Meta

Night Riders
PV. - 22 Novembre 2016

A l’approche de l’hiver, le trio parisien Night Riders (avec à son bord Charlotte Leclerc, Anthony Gauchy et Jean-Baptiste Larché) arrive avec un deuxième album qui se nomme Meta. La musique de Night Riders sonne electro cold et free écorchée, soit un style qui colle bien à la saison. Le son des synthés est minimal et entêtant. Les notes qui s’en échappent marchent comme des soldats/robots en route vers l’obscurité. Charlotte Leclerc chante des phases en langue française avec également un phrasé minimal et posé dans l’intonation de sa voix. Quelque part entre Kraftwerk/Dopplereffekt/John Carpenter/The Hacker pour le son et Brigitte fontaine/Mikado pour le chant, les compos sombres et répétitives de Night Riders captent tous nos sens ! Sur certains titres, d’autres musiciens viennent rajouter de l’étoffe free avec comme invités le saxophoniste Thomas de Pourquery (qui a aussi joué -entre autre- avec Fred Pallem, Oxmo Puccino, Métronomy) et le malien Lansiné Kouyaté au balafon (instrument de la famille des xylophones). Le résultat sonore donne à l’album tout l’inverse d’un Future Noir (titre du premier album), mais bien d’un avenir coloré, notamment pour l’export. La « touche française » a encore frappé et ne devrait pas laisser indifférent nos amis anglo-saxon et japonais et surtout tous les amateurs d’electro minimale et plus.

Night Riders seront en concert au Supersonic à Paris le 7 décembre 2016


www.nightriders.fr/
fr-fr.facebook.com/night.riders.1984/

chronique publiée le 23/11/2016


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire