22/08/2019  |  5227 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 22/08/2019 à 13:53:53
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
1986 - 1989

Scuba Drivers
Nineteen Something - 16 Novembre 2016

Ce CD est l’anthologie du groupe périgourdin Scuba Drivers, soit 19 titres de concentré de rock. Pendant leur quatre années d’existence, Scuba Drivers a sorti un EP (S/T), un mini LP (Welcome to Hard Time), trois démos et divers titres sur des compilations (Emotional Beat In A World Of Fury, La Chair Humaine Ne Vaut pas Cher, Eye On You, la K7 Nuit Noire offerte par le fanzine Rock Hardi et sur le 45t offert dans la face N du fanzine Abus Dangereux). On trouve tous les titres sur ce CD, plus 4 live inédits. L’histoire courte mais intense du groupe est conté par Patrick Foulhoux (ex-directeur artistique du label Spliff Records qui a édité le mini LP de SD) dans le livret de 8 pages qui accompagne le CD. Pourquoi cette compilation en 2016 ? Et bien le label angevin Nineteen Something est parti en mission pour rééditer le « rock d’ici » passé à la trappe des années 2000. Nous rappeler qu’en France, « si notre langue n’est pas l’anglais, cela nous empêche pas d’avoir des idées ! ». Ainsi après Les Thugs, Maniacs, Shredded Ermines, Hydrolic Systems, Garlig Frog Diet, Les Rats et Les Soucoupes Violentes voici avec Scuba Drivers le rock d’ici à la sauce australienne (style Radio Birdman, The Saints, Hoodoo Gurus, Died Pretty) et américaine (style Flaming Groovies, MC5, The Ramones, The Plimsouls, Real Kids) soit du rock classique qui tranche notre estomac rempli de bière. Carrées et efficaces, les compos de Scupa Drivers ne cherchent pas midi à quatorze heures pour nous convaincre ! Dès les premières secondes on adhère au rock direct et mélodique des quatre rockers dans le vent. Le groupe ayant pas mal tourné dans l’hexagone et en Europe (avec leurs potes de Real Cool Killers, Fixed Up, Thompson Rollets, City Kids) et bien entouré en studio (avec Kid Pharaon), autant dire que sur disques leur son est aux petits oignons. Le rythme est toujours bien affuté, et surtout la voix porte les compos dans des contrées étendues.
A Rouen il y avait les Dogs et dans le Périgord il y avait Scuba Drivers, c’était le bon temps des années 80’s quand on se fritait la gueule dans l’émission de Michel Polac, Droit de réponse. J’y retournerais bien pour ne plus voir la gueule de Cyril Hanouna et sa daube de Touche pas à mon poste. La solution? On va le mettre dans le viseur qui illustre la pochette, et il se fera croquer tout cru par "L'Incroyable Alligator" (étonnant film bis de Lewis Teague) qui a apparemment très faim!


fr-fr.facebook.com/SCUBA-Drivers-220910388086960/
www.youtube.com/watch?v=7dwPo1cGwPw
nineteensomething.fr/2014/12/16/scuba-drivers/

chronique publiée le 01/12/2016


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire