28/07/2017  |  4850 chroniques, 161 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 26/07/2017 à 16:53:20
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Hippodrone Club

Josy & The Pony vs The Poneymen
Rockerill Records/Freakville Music - 14 février 2017

Bienvenue au « poney club » avec ce groupe « collaboratif » qui ne se prend pas au sérieux. Si les chats tout mignons sont les chouchous d’Internet, attention aux poneys qui empiètent sur leurs plates bandes animalières ! Avant d’écouter une seule note du disque, la belle pochette nous interpelle : Josy en femme fatale avec ses serviteurs qui portent des masques de poneys, J’en connais qui aimerait porter ces masques pour être auprès de la belle !

Côté face (et au centre) la miss Josy & The Pony et côté pile (autour de la belle), les trois garçons de The Poneymen. Ensemble, Josy & The Pony vs The Poneymen composent une musique joyeuse à base de pop yéyé sixties, de Swinging London, de pop/rock sucré à la Lio, le tout saupoudré d’une touche de psyché, de surf et de bossa. La voix de Josy est top fun, sensuelle et diablement joyeuse. Les textes écrits en français sont méga pop et risquent à coup sûr d’égayer vos soirées déjà bien arrosées. Dans le style compils Filles de Paris et Swinging Mademoiselle et des groupes comme The Limiñana, Les Calamités, Stereo Total et le label anglais Damage Goods (The Bristols, Fabienne Delsol) la musique rétro ORTF/Melody Nelson de cette fine équipe de canassons brille de tout son charme lollipop bubble gum. On fredonnera le titre Let’s Beer ? Ok Pony !en pensant au bon souvenir de Serge Gainsbourg/Brigitte Bardot/Anna Karina la clope au bec ! Bref on est conquis par ce bel album qui donne la banane et un sens à notre vie, à savoir « l’amour des poneys » !


poneymen.tumblr.com/
www.freaksvillerec.com/album/hippodrone-club
vimeo.com/169554566

chronique publiée le 03/03/2017


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire