23/10/2017  |  4893 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 23/10/2017 à 16:59:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Slow Down

The Madcaps
Howling’ Banana Records/Beast Records - 31 Mars 2017

D’album en album, le groupe rennais The Madcaps confirme l’étendue de son talent. Après deux excellents LP de rock garage sixties, voici le petit dernier nommé Slow Down. Changement de personnel (nouveau batteur et bassiste) sur ce 3ème album pour une belle régénération positive. Avec ce nouveau chapitre, The Madcaps a ouvert sa porte en bois en GRAND pour y faire entrer la soul music. Dédicacée à Sharon Jones qui nous a quitté en 2016, la face B de l’album est un pur régal de groove sixties bien charpenté, grâce aux cuivres et aux synthés millésimés 60’s. Ca swing un max, sans aucun temps mort. Entre le label Soul jazz et les Stones époque Let It Bleed, ça dépote chez Madcaps. Décidément le studio Kerwax avec son matériel vintage, fait carrément des miracles. Un groupe très inspiré (donc bon) et bien motivé entre dans ce studio, et au final c’est un pur diamant format 33t ou 45t qui en sort. Ecoutez comme autre sortie miracle, l’album In Excelsis Stereo de Gloria pour comprendre qu’en Bretagne il se passe des choses côté SON studio. Le festival rock de Binic a trouvé à l’Ouest de la France sa terre magique ! Mais revenons à notre petite perle sixties de 2017. Quand on écoute l’album Slow Down, on sent que The Madcaps à l’amour du SON qui sonne bien. Un son à la fois élégant, raffiné et sauvage qui aurait surement séduit l’oreille de Lee Hazlewood et aussi du maestro Quincy Jones. Chez Madcaps, la musique de caractère, ce n’est pas pour faire genre, c’est dans les gènes d’amateurs de bons disques qui restent gravés dans le vinyle, qu’importe l’époque où on les écoute, les découvre. Ils apportent leur passion de la musique à l’édifice avec classe. La face A, moins soul et plus pop rock (avec le titre Come et son petit air à la Ticket To Ride des Beatles) apporte au final l’étendue du savoir faire de ces quatre garçons dans le vent (et non pas dans le blizzard) de la Bretagne.
Enfin à noter la belle pochette aux faux airs d’Are You Expérience de Jimi Hendrix et Dusk d’ Ultimate Painting. Madcaps apporte une attention toute particulière aux visuels, ce qui est un plus non négligeable. Bref, ce 3ème volet est un sans-faute que l’on va écouter inlassablement.


howlinbananarecords.bandcamp.com/album/slow-down
www.madcaps.fr/
www.youtube.com/watch?v=uB9y7WDX4z0

chronique publiée le 20/04/2017


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire