15/11/2019  |  5265 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 14/11/2019 à 18:11:01
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Modern Kosmology

Jane Weaver
Fire Records - 19 mai 2017

Attention, vous êtes prévenus, le 7ème album de Jane Weaver est une petite merveille sonore. En 10 morceaux, elle nous joue un panel de styles où il n’y a rien à jeter. Sa voix lumineuse et ses mélodies folk psyché avec une touche de krautrock et d’électro sont d’une perfection qui donne le vertige. Comme en 2016 avec l’album Plaza de Quilt, chaque seconde du disque Jane Weaver est un pur bonheur auditif qui prend de l’ampleur au fil des écoutes. Entre Stereolab, le Velvet Underground, Goldfrapp, Portishead Jane Weaver fait de sa musique une œuvre d’art grandiose. A croire que cette native de Liverpool a été touchée par le saint esprit des Beatles. Ex membre du groupe Kill Laura (avec le manager de Joy Division), Misty Dixon, Neo Tantrik, des collaborations, une carrière solo bien remplie, notre artiste a déjà derrière elle un long parcours qui lui permet de jouer une musique riche et variée. Difficile en une chronique de décrire ses morceaux (à moins d’avoir une page), tant chaque seconde est d’une richesse mélodique et harmonique à la fois complexe et évidente à l’oreille. Vous n’avez pas le choix, il va falloir que vous y coller vos oreilles pour comprendre qu’il ne faut pas passer à côté ce Modern Kosmology exemplaire. Et si vous êtes pressé, tentez direct avec le 2ème titre Did You See Butterflies ? qui est d’une beauté totale.

Jane Weaver sera en concert à Paris le 2 juin 2017 à la soirée Gonzai avec Bertrand Burgalat


fr-fr.facebook.com/janeweavermusic/
www.youtube.com/watch?v=H74Ptan4Q1s
www.firerecords.com/jane-weaver/

chronique publiée le 07/05/2017


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire