23/10/2017  |  4893 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 23/10/2017 à 16:59:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Orknest

Ork
Autoprodution - 12 mai 2017

Avec Olivier Maurel au vibraphone et Samuel Klein à la batterie, Ork est un duo de musiciens assez étonnant. La musique de Ork est un savoureux mélange d’électro, d’ambiant, de jazz, de pop/rock/new wave, BO de films et de musique contemporaine. Olivier Maurel a été formé au conservatoire de Rennes, de St Malo et de Strasbourg et Samuel Klein à la MAI (Music Academy International) à Nancy. Après de nombreux concerts (avec un dispositif frontal assez percutant), Ork formé depuis 2013, a cumulé pas mal d’expérience pour élaborer ce premier album aventureux. Chaque morceau est un univers, une carte de visite qui rend la musique de Orkinclassable. Il est précisé dans la bio : « Ork est une machine qui tissera, par le biais de nombreux câbles, bugs et interfaces, un pont entre l’homme, son phrasé, et la machine ». Cette phrase décrit bien l’exigence du duo dans l’ambition de réunir l’homme et la machine. Démarche qui nous fait penser au précurseur de la musique électronique, le groupe Kraftwerk.
Ainsi leur musique laboratoire, élaborée à partir de collages, de recherche, d’accident(s), donne au final des compos variées, souvent rythmées et envoûtantes, et pas du tout expérimentales à l’oreille, car les compos sont construites dans un format pop/chanson. Aussi la force du "SON" général de l’album Orknest est d’être à la fois homogène et varié. Malgré les différents styles, on ne passe pas du coq à l’âne ! Comme quoi l’homme/machine (du moins en musique) peut vivre en totale harmonie, pour le bonheur des mélomanes.


orkmusic.wixsite.com/orkmusic
www.youtube.com/watch?v=sMBRRo0j9nw

chronique publiée le 15/05/2017


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire