19/10/2017  |  4889 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/10/2017 à 16:52:43
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Cheap Entertainment

Dusty Mush
Howling’ Banana Records - 26 mai 2017

Le nouvel album de Dusty Mush sent une fois de plus le manifeste rock qui transpire des pieds et sous les aisselles, et attention il y a de nombreux fétichistes des odeurs corporelles ! La noise rock garage de ce trio de Melun tache bien comme il faut entre nos oreilles bouchonnées. Chez eux, la fuzz, la wah-wah, les larsens et les riffs aigues (par moment ça couine sévère !) et sales sont utilisés avec force et dans la bonne humeur. A l’image de leur nouveau clip Couth Potato, type bande VHS usée par le nombre de visionnage (au hasard un porno qui aurait pour titre Le Sexe qui Parle), le son de la musique de Dusty Mush a beaucoup de grain et de salive dans la gorge. Entre les décibels garage style les Stooges, MC5, Cramps, Thee Oh Sees, Mudhoney et une BO d’un film de Russ Meyer ou le générique de la série TV Batman (sur l’excellent Johnny Cactus), les 10 titres de l’album couleur rouge envoient du lourd, du sauvage et du brutal. Que demander de plus ? Oh juste deux, trois bananes à Tom (boss du label) et hop c’est la fête à la glissade !

Chronique du précédent album ici




howlinbananarecords.bandcamp.com/album/cheap-entertainment
www.facebook.com/DustyMush/
www.youtube.com/watch?v=1nUunEzI3N8

chronique publiée le 31/05/2017


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire