21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Rêvons Plus Sombre

Centredumonde
Eglise de la Petite Folie - Mai 2017

Centredumonde est le projet musical de Joseph Bertrand, une personne qui « rêve plus sombre » en 2017. Depuis 1997 il écrit et sort au gré des saisons et de son humeur des disques confidentiels gravés sur des CDR et K7. Sur son précédent album nommé Bang ! (composé entre 1997 et 2012), on le voit poser sur une plage (sûrement dans le coin de Brest) vêtu d’un tee-shirt à l’effigie de Johnny Halllyday et une de ses chansons a pour titre Petit Punk En Plastique qui « vit de Valstar et de musique avec ses potes (…) Petit punk mou du genou l’année prochaine tu te transformes… en Eminem. ». Un autre morceau a pour titre Dommage, je ne (me) suis pas (re)connu. Vous l’avez compris, Joseph Bertrand a de l’humour et aimerait qu’un plus grand nombre de personnes puissent entendre son travail d’artiste, sans être pour autant « le centre du monde ».

Joseph Bertrand compose chez lui au milieu des quatre murs de sa chambre sur un quatre pistes à K7, des chansons à l’ambiance lo-fi, avec une touche anti-folk « à la française ». On pense par instant à Dominique A, pour le côté épuré, artisanal et mélodique, avec en arrière plan un côté amateur de musique pop rock indé. Les textes de ses chansons ont du piquant et de la poésie. Sur Rêvons Plus Sombre on aime particulièrement la mélancolie de Danse Morose qui commence par cette phrase : « Je ne sais plus où je suis, sur la piste ou endormi, Evaporées les filles, elles me devinent maudit, C’est un anniversaire, sans gâteau ni bougies, En guise de cadeau, tu as quitté mon lit ». Car ce disque a commencé à naitre suite à une rupture sentimentale. Dans ce domaine n’hésitez pas à vous (re)plonger dans le magnifique album de Françoise Hardy Comment Te Dire Adieu. Les textes de Femme de militaire et de Sinistre Finistère sont pas mal aussi, mais là on vous invite à écouter le disque, avec à l’intérieur du CD la reproduction des textes. N’hésitez pas à entrer au Centredumonde pour écouter la musique et les paroles de cet artiste singulier qui demande qu’on l’aime. L’album fini avec cette phrase : « Ne serais-je jamais assez bien pour toi ? ».


leglisedelapetitefolie.bandcamp.com/album/r-vons-plus-sombre-2
fr-fr.facebook.com/iamcentredumonde/

chronique publiée le 25/06/2017


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire