20/09/2017  |  4872 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2017 à 17:20:35
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Bootchy Temple

Bootchy Temple
Howlin’ Banana Records/Hellzapoppin Records - 2 mai 2017

Dans le titre du deuxième album du groupe bordelais Bootchy Temple il y a « Bazar ». Et bien à l’écoute de leur musique, ce n’est justement pas le bazar. Car leur style musical ne passe pas du coq à l’âne et on ne trouve pas de tout (et du n’importe quoi) dans les 12 morceaux ici présents. Non, Bootchy Temple se concentre sur le style pop sixties avec une touche de psyché un peu perché. La belle pochette dessinée par Inaniel Swims reflète bien le son du groupe. Ainsi, quelque part entre Allah-las, Mystic Braves, Brian Jonestown Massacre et The Dream Syndicate (avec le grand Steve Wynn), les compos de Bloody Temple éblouissent notre esprit curieux. Ici les mélodies arrosées de quelques pétales de roses et de fumée d’herbe bio, sont particulièrement soignées. Le son sixties échappé d’un garage est bien rendu par la production de Paul Trigoulet, également guitariste du groupe. Sur trois morceaux, Florence vient seconder la voix de Martin, pour le plaisir des mélomanes du son noisy pop. Tiens, on s’écouterait bien après ce disque, le premier album de Veronica Falls. Avec Bootchy Temple qui se rajoute à la longue liste de bons groupes « rock d’ici » (clin d’œil à la rubrique du mensuel Best qui m’a fait découvrir beaucoup de groupes à partir de 13-14 ans), Bordeaux reste une des villes mangeures du rock en France. Monsieur Alain Juppé, vous savez que Bordeaux est un vivier qui respire le rock depuis des décennies?


bootchytemple.bandcamp.com/
fr-fr.facebook.com/Bootchy-Temple-112863462252376/
www.youtube.com/watch?v=oohP0Bn_zCA

chronique publiée le 01/07/2017


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire