28/07/2017  |  4850 chroniques, 161 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 26/07/2017 à 16:53:20
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Disque La Rayé – 60’s French West Indies Boo Boo Galoo


Born Bad Records/L’Autre Distribution - 25 juin 2017

Le label Born Bad Records pense à nous, les « bornbadnophiles » pour écouter le SON des vacances 2017 : la musique boogaloo. Née dans les années 60 (en 1966 plus exactement) dans le quartier d’Harlem (NYC), cette musique réunit les communautés afro-américaines et hispaniques. Le boogaloo s’exporte vers Cuba, Porto Rico et dans les Antilles Françaises à La Martinique et La Guadeloupe. Ainsi apparait le boogaloo chanté en langue créole. C’est cette version qui est ici compilée. Il a fallu 3 ans de fouille (archéologique) à JB de Born Bad et à Julien Archard pour réunir en 13 titres le meilleur, le plus décalé et singulier du genre. Si vous n’avez pas en vous la dose suffisante d’humeur pour écouter et danser sur Tu Bois Beaucoup, Ou Qué Di Moin, Sékirité ou Ti Man’zelle et surtout le tube Sauvagement Sexy qui donne le tournis entre les cuisses, buvez avant la première note de cette compile ensoleillée, un verre de rhum coco, histoire de vous mettre dans l’ambiance. Car ici on n’aime pas les timides ! Non, on cherche une cavalière, on se positionne au milieu de la piste et on fait le « kéké » sur le Jerk Vidé de David Martial (attention, le David époque 1966, donc bien avant le traumatisant Célimène !). La musique est ici exoti(ca)que, avec une touche de yé-yé et de biguine. Le point fort des artistes (Dany Play, Les Vikings, Monsieur X, Le Ri-Co Jazz, Gaby Siarras, Joby Valente …) sont les textes des chansons. Du même calibre que le Pape du Pop (Stéphane Varègues) sur la première compile Wizzz, ici les mots sont fleuris et d’une fantaisie qui donne la banane (le choix du fruit ne s’est pas fait par hasard). Allez, c’est l’été, emportez avec vous cette belle compile à écouter sur les routes qui vous mèneront aux festivals de rock, style Binic Folks Blues.


www.bornbadrecords.net/releases/disque-la-raye-60s-french-west-indies-boo-boo-galoo/

chronique publiée le 04/07/2017


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire