25/09/2017  |  4874 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 22/09/2017 à 10:32:39
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Earl Grey

Girl Ray
Moshi Moshi/La Baleine - 25 août 2017

Girl Ray (clin d’œil à l’artiste Man Ray) est un jeune trio -meilleure formule pour la composition d’un groupe de rock- féminin londonien qui existe depuis deux ans. A seulement 18 ans, elles viennent de sortir un premier album très réussi, qui fait suite à deux EP’s . Avec sa pochette où l’on voit des moutons (comme sur l’album Chill Out de KLF et Volk de Laibach), Earl Grey contient 12 perles d’indie pop lo-fi, situées quelque part entre La Sera, Stereolab, Electrelane et Vivian Girls. La force de Girl Ray, est de nous offrir des morceaux qui dégagent une fraicheur exquise, notamment grâce à leurs voix qui rayonnent entre nos oreilles avec une lueur étonnante, mais aussi grâce à leurs belles pastilles mélodiques qui sont bien tricotées entre-elles. Sur certains titres, l’apport des cuivres donnent encore plus de coffre et apportent une touche de psyché. Jeunes et jolies, Poppy, Iris et Sophie racontent dans leurs chansons, « les drames de l’adolescence (…) où les sentiments sont les plus intenses et où chaque décision est capitale sur le chemin vers l’âge adulte » (extrait de la bio). Enregistré en seulement deux semaines avec le musicien Mike O’Malley à la production, il n’y a rien à jeter sur les 51 minutes de l’album, ce n’est que du bonheur sonore. Si vous êtes amateur de POP, cet album vous est chaudement conseillé !


fr-fr.facebook.com/girlraylondon/
girlray.bandcamp.com/
www.youtube.com/watch?v=kPC5-3ua1ag

chronique publiée le 28/08/2017


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire