12/12/2018  |  5094 chroniques, 167 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 11/12/2018 à 11:58:06
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Stellar Fantasies

Tara King Th
Petrol Chips - 23 octobre 2017

Ray Borneo est un sorcier du son. Il a plusieurs groupes à son actif où il peut s’exprimer au gré des styles musicaux (Lomostatic, Bee Tricks, 8 et Tara King Th). Il a aussi produit de nombreux artistes, Halasan Bazar, Buridane et surtout l’étonnant Slow Joe.

Ray Borneo a de la chance d’avoir La Gargouille, une ancienne discothèque qui a appartenu à son grand Père et qui lui sert de studio laboratoire où il peut stoker tous ses synthés vintages échappés d’un épisode de Star Trek. A l’image de la pochette et du titre, ce nouvel album de Tara King Th est une invitation à voyager dans le cosmos. Un peu comme François de Roubaix qui était (trop ?) en harmonie avec l’océan (La mer est grande, L’Antarctique), Ray Borneo est en entretien avec le cosmos. Il est prêt à faire la rencontre de petits hommes verts où de robots mutants de sexe féminins (ok c'est une libre interprétation personnel). Sur cet album, il s’est bien amusé à composer des morceaux qui pourrais faire la BO d’un film de science-fiction, ou l’indicatif d’une émission TV à l’époque de l’ORTF. Quelque part entre la musique de François de Roubaix, Pierre Henry, Tangerine Dream, Black Devil Disco Club, NEU ! et ses compatriotes de Turzi et Zombie Zombie, les compos « space lunaire » de Tara King Th se promènent dans la galaxie entre apesanteur et descente de « bad trip ». Pour compléter le topo, Ray Borneo a réalisé des clips pour illustrer ses illuminations interstellaires. Allez, inutile de réserver une fusée pour faire un allez (sans retour) dans l’espace, la musique électronique de Tara King Th devrait convenir pour un premier essai spatial.


about.me/tkth
www.youtube.com/user/tkth

chronique publiée le 23/10/2017


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire