23/11/2017  |  4913 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 22/11/2017 à 15:26:04
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Cartoons

Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
Train Fantôme/L’Autre Distribution - 20 octobre 2017

Après avoir revisité les BO de films composés par François de Roubaix et les BO de films de type blaxploitation, Fred Pallem & Le Sacre du Tympan nous plonge à l’approche d’halloween et de noël, dans l’univers des cartoons et des jeux vidéo. Le cartoon étant un dessin animé, il n’y a pas de génériques des émissions enfantines de l’époque ORTF, comme Le Manège Enchanté, Kiri le Clown, Aglaé et Sidonie et Pépin la Bulle. Mais sur l’album de De Roubaix, il y a la reprise du thème de Chapi Chapo.

Cartoons contient 10 thèmes très divers. On y trouve les superhéros Spiderman et Super Mario Bros, le chien Scooby Doo, Les Simpsons, l’Inspecteur Gadget, Bob l’Eponge, les mangas Goldorak et Dragonball Z, les squelettes de chez Disney échappés de La Danse Macabre (tiré du court métrage Silly Symphonies qui date des années 30) et toujours chez Disney le morceau Je voudrais un bonhomme de neige extrait de La Reine des Neiges. Bref une sélection très éclectique.
A l’écoute du CD (meilleur format, car à l’intérieur il y a en bonus un joli poster - dessiné par Freak City - à afficher dans sa chambre), on sent que Fred Pallem et son orchestre se sont bien amusé. Chaque thème respire l’enthousiasme et l’énergie des booms entres copains et copines. Sa groove, sa swing chez Spiderman, sa fait « pouet pouet » chez l’Inspecteur Gadget, sa jazz tel un Piccolo, Saxo et Compagnie sur le thème jaunâtre des Simpsons. On respire et on rêve à son prince (ou princesse) en écoutant Je voudrais un bonhomme de neige, pour ensuite sortir le jeux vidéo de son papa qui date des années 80 avec le thème de Super Mario Bros. Ce qui nous amènes à une version cosmique et funky du thème de Scooby Doo, suivie par le rock fanfare/redneck humide de Bob l’Eponge, qui nous plonge dans une balade mélancolique qui nous rapproche du regretté De Roubaix sur Dragonball Z, dont on ne s’imaginais pas qu’il y avait ce style de musique. Les festivités s’achèvent avec le dessin animé Goldorak qui a fait découvrir aux français en 1978 l’animation japonaise. Le morceau sonne bien BO de film SF. Avec cette fin, il y a de forte chance qu’il va y avoir de futurs mélomanes qui vont « germer » pour devenir des proches de Air, Daft Punk et autre Zombie Zombie. Au final la libre interprétation de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan a visé dans le mille, tel le générique des dessins animés de la Warner Bros absent de la sélection.

Interview de Fred Pallem ici




fredpallemlesacredutympan.bandcamp.com/
fr-fr.facebook.com/FredPallemLeSacreDuTympan/
www.lesacre.com/

chronique publiée le 31/10/2017


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire